"A qui peut se vaincre soi-même, il est peu de chose qui puisse résister."
[Louis XIV]

             Change to English

MiSSing Sign :
point  Accueil
point  Présentation
point  M'écrire
point  Livre d'Or (80)
point  Ecrire dans le livre d'Or
point  Evènements (3)(13)
point  Liens (6)

Dessins et desseins :
point  Tous
point  Le Chaman
point  Le Cubisme
point  La robe
point  New-York
point  Paroles de Chansons
point  Cheveux colorés
point  Dessins au crayon
point  Le Guerrier de la lumière
point  L'Androgyne

Articles Psycho:
  Pas facile d’être un garçon
  Les hommes en Jupe
  Les garçonnes
  Idées fausses
  Mode et estime de soi
  Bâtisseurs de culture
  Oser la Jupe
  Nos habits parlent
  Réflexions sur la Jupe

Articles Mode:
  T-Shirt
  La culture gothique
  Le Nombre d'Or
  Proportion de la Jupe
  Conseils sur la Jupe
  Lexique des Jupes
  Lexique des bottes
  Androgynie et Mode

Membres :
point  Se connecter
  Liste Membres
  Le Mur
point  Devenir Membre (gratuit)

NEW YORK CITY: Tandis que la jupe pour homme est portée dans les grandes métropoles occidentales, c'est à New-York que les premières robes font leur apparition. Devant les building de la 5ième avenue, Flo, le mannequin vedette porte une robe en toile au style épuré sur un collant blanc. Des bottillons gris en simili cuir ont été choisi pour cette escapade sur les toits. Flo porte une longue gabardine. Gabrielle Lys Avril 2006.
NEW YORK CITY:
Tandis que la jupe pour homme est portée dans les grandes métropoles occidentales, c'est à New-York que les premières robes font leur apparition. Devant les building de la 5ième avenue, Flo, le mannequin vedette porte une robe en toile au style épuré sur un collant blanc. Des bottillons gris en simili cuir ont été choisi pour cette escapade sur les toits. Flo porte une longue gabardine.
Gabrielle Lys Avril 2006.


BLANCHEUR: Blancheur sensuelle Comme un corps en sommeil Transparence d'un désir Nonchalance de l'être Magie de l'hiver Gabrielle Lys. Novembre 2006.
BLANCHEUR:
Blancheur sensuelle
Comme un corps en sommeil
Transparence d'un désir
Nonchalance de l'être
Magie de l'hiver
Gabrielle Lys. Novembre 2006.


BEAUTIFUL PAST: Jupe taille haute froncée à grande ampleur et inspirée des jupes paysannes de la fin du 18ième siècle. Maquillage assorti. Gabrielle Lys. 8 avril 2008.
BEAUTIFUL PAST:
Jupe taille haute froncée à grande ampleur et inspirée des jupes paysannes de la fin du 18ième siècle. Maquillage assorti.
Gabrielle Lys. 8 avril 2008.


LE BAISER DES LIMBES: Chaque nuit, dans son sommeil, ces silhouettes surgissent du fond des limbes. Elle, lui, un baiser... La jupe pour homme, une histoire de rédemption... Gabrielle Lys. Octobre 2007.
LE BAISER DES LIMBES:
Chaque nuit, dans son sommeil, ces silhouettes surgissent du fond des limbes. Elle, lui, un baiser... La jupe pour homme, une histoire de rédemption...
Gabrielle Lys. Octobre 2007.



Pas facile d’être un garçon

point  On sait tous que les codes de l’apparence sont malheureusement très importants.

point  Alors que les demoiselles peuvent s’amuser à s’embrasser à pleine bouche en soirée, sans pour autant être taxées de lesbiennes, attisant au contraire la curiosité et le désir des autres, des garçons qui s’amuseraient aux mêmes jeux provoqueraient immédiatement un malaise, et seraient la cible facile de moqueries homophobes. L'homosexualité, (même pour rire) est acceptée pour les filles, pas pour les garçons, qui se doivent de rester de bons hétéros.

point  Il en est de même pour les vêtements. Nous, les femmes, sommes devenues plus indépendantes, plus libres de nos choix. Nous avons gagné nos droits, de génération en génération, dans un monde qui ne nous les accordait pas.

point  Les hommes, dans leur ensemble, restent prisonniers aujourd’hui des clichés qu’ils ont créés pour eux-mêmes. Ils peinent à sortir de leur propre moule.

Pas facile d’être un garçon !


Gabrielle Lys

LE FUNAMBULE: Si je dois tomber de haut Que ma chute soit lente Je n'ai trouvé de repos Que dans l'indifférence Pourtant, je voudrais retrouver l'innocence Mais rien n'a de sens, et rien ne va [Désenchantée - Mylène farmer]  Sur la frontière de ce monde bipolaire, il porte un corselet à large décolleté et une jupe bohémiene à grand plis creux central à l'avant. Gabrielle Lys. 27 février 2008.
LE FUNAMBULE:
"Si je dois tomber de haut
Que ma chute soit lente
Je n'ai trouvé de repos
Que dans l'indifférence
Pourtant, je voudrais retrouver l'innocence
Mais rien n'a de sens,
et rien ne va"
[Désenchantée - Mylène farmer]

Sur la frontière de ce monde bipolaire, il porte un corselet à large décolleté et une jupe "bohémiene" à grand plis creux central à l'avant.
Gabrielle Lys. 27 février 2008.



Le site est un succès gràce à vous tous. Merci pour vos marques de sympathie dans le livre d'or et partage idéologique des membres. Merci aussi à ceux qui m'écrivent des messages personnels. Ils me vont droit au coeur et me poussent à avancer toujours plus loin.
Gabrielle Lys

MODE ROMAINE: Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité. [Ridley Scott - film Gladiator] Quand l'antiquité influence la mode du futur... L'homme porte une cape à capuchon en lin sur une tunique en coton épais, des bas collant et des bottillons légers en daim. Gabrielle Lys. Juillet 2007.
MODE ROMAINE:
"Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité."
[Ridley Scott - film "Gladiator"]
Quand l'antiquité influence la mode du futur... L'homme porte une cape à capuchon en lin sur une tunique en coton épais, des bas collant et des bottillons légers en daim.
Gabrielle Lys. Juillet 2007.


TRANSPARENCE : Retour aux sources, à mon premier style de dessin, à mes personnages sans visage... Gabrielle Lys. 8 août 2010.
TRANSPARENCE :
Retour aux sources, à mon premier style de dessin, à mes personnages sans visage...
Gabrielle Lys. 8 août 2010.


Dernières statistiques :
point  64 visites auj
point  46 visites auj
point  18 visites auj
point  6726 visites/jour max
point  415828 visites total
point  551 Supporters  55  496
point  80 Messages
point  180 Dessins

Dernier membre
20/02/2012 - 17h35
Pauline
- L'hay les roses - France -
Mais le symbole plus emblématique de la mode à la garçonne est la coupe de cheveux. Incarnée au cinéma par l’actrice Louise Brook, la coupe courte devient célèbre et est porté par toutes les femmes. Symbole d'émancipation, la coupe courte séduit et s'impose. En 1925, une femme sur trois aurait fait couper ses cheveux. Mais déjà en 1903, Colette arborait la coiffure courte. En mai 1917 Paul Morand écrit : « depuis 3 jours, c’est la mode de porter les cheveux courts. Toutes, elle suivent le mouvement, mené par Mme Letellier et Channel…». Les cheveux sont donc coiffés suivant la mode masculine, sous un chapeau cloche, à haute caloque cylindrique et dont les bords étroits tombent juste au dessus des sourcils. Les frères Antoine et René Rambaud devienne maitre dans l’art de cette coiffure qui fut renommer la coupe à la garçonne.
[Liste Membre]

Dernier membre
17/07/2017 - 08h03
Patrick Lefetz
- Verdun - France -
Je porte les jupes Hyatus depuis 3 ans, pour le sport et la ville.
Autour dr moi, les femmes y sont favorables et certains hommes sont prés à oser le port de la jupe

[Liste Membre]

Dernier Msg Livre d'Or :
Jean - Lyon - France - - 08/02/2016.
Bravo pour ce magnifique site
Dommage que les articles sur la jupe se fassent rares.
Je me suis mis à porter la jupe de temps en temps depuis un an. Au début difficile de s'aventurer en ville tant la crainte des regards est grande. Mais en fait, cela passe assez bien. Cependant, j'ai l'impression d'être bien seul et j'aimerais bien que d'autres osent et que ce vêtement puisse ainsi être porté plus facilement.
Je précise que je suis un jeune senior et c'est par plaisir que je porte la jupe. Liberté de mouvement, originalité, confort.
Espérant que tout cela évolue vite...


[Ajouter un message]


© Ce site est protégé par le droit d'auteur, tous droits réservés - MissingSign - Gabrielle Lys - 2004 - 2017. Toute reproduction
et/ou rediffusion de contenu par quelque moyen que ce soit doit faire l'objet d'une autorisation spécifique de son auteure.
SABAM n° 00768391789 ©


64 V.